HUFFINGTON POST
02/04/2012 07:31 am ET

Afghanistan: l'assassin des militaires français avait versé des pots-de-vin

Le militaire afghan ayant tué quatre instructeurs français fin janvier avait réintégré l'armée afghane après avoir payé un pot-de-vin à un soldat afghan, a rapporté samedi le site d'information américain McClatchy. Il avait désertée lors de son premier passage dans les rangs de l'armée.

Agé de 21 ans, Abdul Sabor, faute de disposer d'une carte d'identité, avait déjà corrompu une première fois un recruteur pour devenir soldat, ce qu'il a expliqué lors de l'interrogatoire auquel il a été soumis après son crime, dont l'AFP a pu lire les premières pages du procès-verbal.

Les talibans avaient annoncé samedi 21 janvier qu'ils avaient recruté le militaire afghan avant qu'il n'attaque des soldats français la veille dans la province orientale de Kapisa, faisant 4 morts et 15 blessés, dont 8 graves.

Nicolas Sarkozy avait annoncé la suspension des opérations de formation et d'aide au combat de l'armée française auprès de l'armée afghane.

-

CONVERSATIONS