Les conseils de Xstrata et Glencore s'entendent sur une fusion de 90 milliards $

02/07/2012 10:02 am ET | Updated Apr 08, 2012
  • The Associated Press PC

LONDRES - La compagnie minière Xstrata et le négociant de produits de base Glencore International ont convenu d'une fusion de 90 milliards $ qui créerait le quatrième groupe de ressources naturelles en importance dans le monde.

Des pourparlers en ce sens avaient cours depuis plusieurs années.

La compagnie ainsi constituée contrôlera une série d'activités, allant de l'exploitation minière au raffinage, de l'entreposage à la livraison de produits de base tels que le charbon, le cuivre et le maïs.

Ses actifs incluraient des activités majeures dans l'exploitation du nickel et le raffinage au Canada, où la division Xstrata Nickel a acquis l'ancienne compagnie de nickel Falconbridge à Sudbury, en Ontario.

Selon les termes de l'entente, les actionnaires de Xstrata recevraient 2,8 actions de Glencore pour chacune de leur part. Cela représente une appréciation de 15,2 pour cent par rapport aux taux de clôture de lundi.

La nouvelle société aurait des activités dans 33 pays.

Le directeur général de Xstrata, Mick Davis, qui deviendra le chef de la direction de la nouvelle compagnie, a dit s'attendre à ce que la fusion soit complétée au troisième trimestre de 2012, en autant que les approbations réglementaires soient données.

Le chef de la direction actuel de Glencore, Ivan Glasenberg, agira comme adjoint au chef de la direction.

Les actions de Xstrata étaient en baisse de 2,6 pour cent, et celles de Glencore en recul de 0,8 pour cent en avant-midi à Londres, semblant indiquer une certaine déception sur les marchés quant à une offre en deçà des attentes.

Xstrata Nickel, filiale torontoise de Xstrata, compte environ 1000 employés à Sudbury ainsi que 850 à ses mines et son usine de concentration de Raglan, dans la région de Rouyn-Noranda.

Un dirigeant syndical représentant 850 travailleurs miniers à Sudbury avait affirmé au début du mois ne pas s'attendre à beaucoup de changement si jamais leur employeur, Xstrata, fusionnait avec Glencore International.