iOS app Android app More

Montauban: deux militaires tués par balles, un blessé

Montauban Militaires Tus

Le HuffPost/AFP   First Posted: 03/15/2012 10:46 am Updated: 03/15/2012 4:48 pm

Qui a tué par balles les deux militaires de Montauban? Après la mort des deux hommes ce jeudi 15 mars, "toutes les pistes" doivent être "examinées", selon le ministre de la Défense Gérard Longuet.

"Les motifs peuvent être de nature extrêmement différente, depuis la démarche individuelle jusqu'à quelque chose de collectif et de conçu, nous n'en savons rien", a dit le ministre à la presse comme on l'interrogeait sur l'éventualité d'un acte terroriste. Le ministre a estimé que ce n'était pas l'armée française qui était visée: "Profondément, je ne le pense pas, je ne le souhaite pas", a-t-il dit en réponse à une question sur le sujet. "Mais à cet instant, rien ne permet d'écarter telle ou telle hypothèse", a-t-il souligné.

Un troisième militaire a été très grièvement blessé. Les trois militaires étaient en tenue et se trouvaient à proximité de commerces et d'une agence bancaire lorsque qu'un tireur à scooter, qui portait un casque à visière, a ouvert le feu sur eux, d'après la préfecture. Le suspect a ensuite pris la fuite, selon une source préfectorale.

Les deux militaires tués étaient âgés de 26 et 24 ans, selon une source policière. Le militaire grièvement blessé, pour lequel le pronostic vital est engagé, a 28 ans. Le ministère avait annoncé sa mort quelques heures après l'évènement avant de "rectifier son bilan" et de revenir au bilan initial.Tous trois appartiennent au 17e Régiment du génie parachutiste (RGP), près duquel la fusillade est survenue vers 14H10, selon une source policière.

Une quinzaine de douilles

D'après les premiers éléments de l'enquête, le tireur aurait a priori agi seul. Les enquêteurs ont retrouvé sur les lieux une quinzaine de douilles, selon une source policière. Le tireur est recherché activement. Un important dispositif policier et de gendarmes a été mobilisé pour le retrouver.

Dimanche à Toulouse, un militaire de 30 ans, qui n'était pas en service, a été tué d'une balle dans la tête dans un quartier résidentiel par un meurtrier qui a pris la fuite. De source policière, on se refusait à établir tout lien entre cette affaire et la fusillade de Montauban.

FOLLOW HUFFPOST DC